Quel est le lien entre la faiblesse des muscles du visage, du cou et/ou de la gorge et les maladies musculaires ?

Bien que les gens aient tendance à penser que les maladies musculaires affectent principalement les muscles impliqués dans les mouvements physiques, elles peuvent également toucher les muscles effectuant des tâches complexes comme ceux du visage, du cou et/ou de la gorge. Dans le cas de certaines maladies musculaires, cela peut provoquer des symptômes caractéristiques de la maladie.3 Bien que les maladies musculaires puissent causer une altération de l'expression du visage, il existe de nombreuses autres causes fréquentes, telles qu'une paralysie faciale associée à un accident vasculaire cérébral.

Comment la faiblesse des muscles du visage, du cou et/ou de la gorge se manifeste-t-elle dans le cadre des maladies musculaires ?

Les maladies musculaires peuvent affecter les muscles du visage, du cou et/ou de la gorge de nombreuses façons. Dans certains cas, ces muscles peuvent être les premiers touchés et donner lieu aux symptômes caractéristiques de la maladie. Deux exemples en sont la myasthénie grave, dans le cadre de laquelle une faiblesse musculaire au niveau de l'œil peut affecter la vision et causer une paupière tombante (ptose), et la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale, dans le cadre de laquelle une faiblesse des muscles du visage entraîne des difficultés à fermer les yeux et à sourire.3 Dans ces deux cas, les patients présentent souvent une faiblesse des muscles proximaux du corps (les muscles les plus proches du tronc).

Bien qu'une faiblesse des muscles du visage, du cou et/ou de la gorge puisse être très visible, ce n'est pas toujours le cas. Un exemple de cela est la maladie de Pompe. Bien qu’il s’agisse d’une maladie touchant principalement les muscles du bas des jambes et des hanches, lorsqu’elle survient à l’âge adulte, les patients font souvent état de difficultés à avaler et à mastiquer lors de leur visite chez le médecin.

Voici quelques exemples de la manifestation d'une faiblesse des muscles du cou, de la gorge et/ou du visage :

  • Changements de l'expression du visage :
    • Paupière tombante (ptose)
    • Difficultés à fermer les yeux
    • Incapacité à siffler ou à pincer les lèvres
    • Visage sans expression et incapacité à sourire
    • Difficultés à gonfler les joues
  • Difficultés à manger :
    • Difficultés à mastiquer
    • Fatigue maxillaire
    • Difficultés à avaler
    • Perte de poids
  • Troubles de la parole
  • Difficultés à lever la tête ou à la garder levée

Les symptômes des maladies musculaires sont très divers et complexes, ce qui rend difficile le processus de détection et de diagnostic. N'oubliez pas que les risques d'être atteint d'une maladie musculaire sont faibles et que les symptômes que vous présentez peuvent avoir une cause sans aucun rapport. Pour comprendre vos symptômes, parlez de vos inquiétudes à votre médecin. Avant votre rendez-vous, il peut être utile de vous préparer en réfléchissant à vos symptômes et à la meilleure façon d'en parler à votre médecin.

Curieux de connaître vos symptômes ?

Vérifiez vos symptômes

 

Liste des symptômes

Explorez des symptômes de maladies des muscles proximaux et découvrez les différentes façons dont ils peuvent se manifester.

Maladies musculaires

Il existe un grand nombre de maladies pouvant affecter les muscles proximaux. Consultez ces quelques exemples et découvrez la façon dont ils sont liés les uns aux autres.

Réalisez votre
bilan de symptômes

Comprendre vos symptômes et la façon dont ils sont liés peut se révéler être un facteur déterminant dans l'établissement d'un diagnostic en collaboration avec votre médecin.

Répondez à notre questionnaire pour uniquement afficher les informations qui vous concernent et réaliser un bilan personnalisé de vos symptômes dont vous pourrez vous servir lors de discussions avec votre médecin.

Commencer